Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/10/2010

Communiqué: Film sur Paul Panda Farnana

La Cinematek  a programmé une projection du film "Paul Panda farnana, un Congolais qui dérange "ce 30 octobre 2010. J'ai d'ores et déjà fait part à Madame Françoise Levie de mon opposition à la divulgation publique de ce documentaire. En effet, il appartient désormais à la justice de trancher le différend qui m'oppose à Madame Levie. De ce fait toute projection publique de ce documentaire donnerait lieu à des poursuites judiciaires.
 
Antoine Tshitungu Kongolo
Ecrivain  

14/04/2010

Paul Panda Farnana: une trajectoire exceptionnelle

Cinquantième anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo

                                                              Communiqué

 

Paul Panda Farnana : un Congolais d’exception 

M.M. Zana Aziza Etambala et Antoine Tshitungu Kongolo publieront courant 2010 un ouvrage de référence consacré au premier nationaliste congolais.

Fruit de plusieurs années de recherches menées avec constance et opiniâtreté par les Docteurs Zana Aziza Etambala, historien et professeur à la KUL, et Antoine Tshitungu Kongolo, écrivain et chercheur, l'ouvrage à paraître aux Editions Hibiscus, se focalise sur la personnalité hors-normes de Paul Panda Farnana, nationaliste congolais, panafricaniste, intellectuel engagé et homme de culture.

Né à Nzemba , près de Moanda, au Congo, éduqué en Belgique et en France, fonctionnaire dans son pays, fondateur et animateur de l’Union Congolaise de Belgique, la trajectoire de Paul Panda Farnana fascine et interpelle.

Nombreuses sont les personnalités marquantes de la scène belge, française, africaine et internationale qu’il eut à côtoyer de son vivant : Paul Otlet, Henri Lafontaine, Blaise Diagne, W.E.B. Du Bois, Benito Sylvain, de Maghalaens, Henri Rolin, etc.

Son engagement ainsi que sa contribution aux débats d’idées, sous-tendus par un idéal humaniste, dans la période de l’entre-deux-guerres, sont toujours d’actualité . Nombre de questions qu’il a soulevées concernant le devenir de la République Démocratique du Congo et de l’Afrique dans son ensemble, au seuil du 21ème siècle demeurent pertinentes.

Les auteurs de cet ouvrage riche de documents inédits ont mené des recherches dans les archives tant privées que publiques en Belgique, en République Démocratique du Congo, en France, aux Etats-Unis, au Portugal, etc.

Cet ouvrage éclaire, au-delà d’un homme, d’un destin et d’une trajectoire insignes, l’histoire de la de la Belgique et de la République Démocratique du Congo dont elle éclaire bien de pans méconnus ou occultés.

HIBISCUS EDITEUR

BRUXELLES

26/12/2009

L'histoire des lettres congolaises revue et corrigée

Dans son important ouvrage portant sur La présence belge dans les lettres congolaises, Antoine Tshitungu Kongolo dévoile d'entrée de jeu son propos et sa démarche. A l'encontre de la doxa critique qui prétend écarter toute influence belge sur la littérature congolaise, alors que la mémoire collective ne renie nullement les apports économiques et sociaux de la colonisation, l'auteur démontre l'intérêt de sortir de l'ombre l'activité littéraire dans le Congo d'avant l'indépendance.

A l'encontre de la doxa critique qui prétend écarter toute influence belge sur la littérature congolaise, alors que la mémoire collective ne renie nullement les apports économiques et sociaux de la colonisation, l'auteur démontre l'intérêt de sortir de l'ombre l'activité littéraire dans le Congo d'avant l'indépendance.

 C'est en confrontant les écrits des colonisateurs avec les littératures autochtones qu'il autorise le postulat suivant : la présence de thématiques convergentes manifeste sans aucun doute de nombreuses affinités idéologiques et scripturales, indispensables constituants de l'historicité à rétablir. Le discours mémoriel étant double, colonial et congolais, la perspective comparatiste s'est imposée. Or le corpus belge d'inspiration africaine a été marginalisé et la production congolaise sous présence belge méconnue, à l'exception d'œuvres emblématiques de la négritude ou d'une position anticolonialiste.

 Parmi les raisons de ces mises à l'écart priment la culpabilisation des anciens colonisateurs et le rejet de la colonisation par les anciens colonisés. Voici donc un éclairage nouveau sur l'écriture francophone au Congo, dont l'émergence est inséparable du phénomène colonial.

Lire l'intégralité de l’article de Jannine Paque sur www.afromedia.be

Antoine  TSHITUNGU KONGOLO, La présence belge dans les lettres congolaises, Modèles culturels et littéraires, Paris, L'Harmattan, 2008, 447 p., 39,50 euros