Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/11/2010

LIGABLO

Exposition LIGABLO

Cette grande vitrine ouvrira ses portes le 18 novembre prochain dans la capitale belge, Bruxelles. Une exposition multidisciplinaire qui va proposer au grand public de se plonger au plein cœur de la vitalité créatrice et la force identitaire du peuple congolais. 59jours durant, c’est-à-dire du 18 novembre 2010 au 15 janvier 2011 la ville de Bruxelles vibrera au rythmes de cette rencontre culturelles des artistes congolais. Cet évent entre dans le cadre du 50e anniversaire des indépendances africaines. Ce mot « Ligablo », est un terme tiré du jargon kinois (les habitants de la ville de Kinshasa) qui signifie une petite boutique de ravitaillement qu’on trouve presque à tous les coins des rues dans des communes périphériques. Organisé par la Coopération par l’Education et la Culture (Cec), en partenariat avec la Bibliothèque Royale de Belgique, expo Ligablo met en scène les images et les objets qui ont marqué l’esprit et l’imaginaire congolais de 1960 à nos jours.

Une valise de francs Zaïrois, des boîtes de lait en poudre Nido, le sabre du Roi Baudouin... Une sélection d’objets emblématiques, insolites, quotidiens ou historiques mais aussi des photos, installations vidéo, textes et autres créations seront présentés selon une scénographie originale inspirée des boutiques sur table qui surabondent le coin des rues de Kinshasa et du reste du Congo : les Ligablos. Concernant les artistes de scénographie, photographie, plasticien, design et graphisme qui seront en exergue, plusieurs grands noms congolais y seront, à l’occurrence ; Colin Delfosse, Aimé Mpané, Louis Kakudji, Sarah Vanagt,… Au sujet des ouvrages qui retracent l’histoire du Congo, la source signale que des auteurs comme Valentin-Yves Mudimbe, Balufu Bakupa Kanyinda, Jean Bofane, Yoka Lye Mudaba, Elikia M’Bokolo, Muepu Muamba, Antoine Tshitungu Kongol,… s’occuperont de la partie écriture de l’exposition Ligablo.

Dans ce même ordre d’idée, l’intention est de privilégier l’expérience, le contact et l’interpellation du public afin de déclencher une évocation vivante et forte de l’univers populaire congolais. Et l’expo entend apporter un éclairage particulier sur cette commémoration du 50ans du Congo, loin d’une reconstitution chronologique de l’histoire, et une vision principalement congolaise nourrie du dynamisme et de la créativité du peuple congolais. Au delà de l’exposition, Cec propose aussi une série de rencontres et de tables rondes sur la rumba et la littérature congolaise comme lieu privilégié d’expression d’un imaginaire urbain. Conçu comme un espace d’expression mis à disposition de différents intervenants - intellectuels de tous horizons, écrivains, philosophes et artistes…

Onassis Mutombo (copyright Groupe l'Avenir)