Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

belgique

  • Semaine congolaise sur Télé Bruxelles

    Du 25 au 28 mai, dans la perspective des festivités du 50e anniversaire de l’indépendance du Congo, Télé Bruxelles ira à la rencontre de la communauté congolaise de la capitale. Durant cette semaine spéciale, le Journal et les magazines de la rédaction focaliseront quotidiennement leurs regards sur plusieurs aspects historiques et actuels qui unissent Bruxelles et les ressortissants de l’ex-colonie belge.

    Mardi 25/05

    - LE JOURNAL à 18h00: reportage "Bruxelles ville coloniale"

    - LE DEBAT à 18h30: Bruxelles, une deuxième capitale pour la communauté congolaise ?
     
    Mercredi 26/05

    - LE JOURNAL à 18h00: reportage "Aux origines de Matonge à Ixelles"

    - SANS DETOURS à 18h30: Rencontre avec S.E. Henri Mova Sakanyi, ambassadeur de la République démocratique du Congo à Bruxelles

    Jeudi 27/05

    - LE JOURNAL 18h00: reportage "La jeunesse congolaise à Bruxelles"

    - UN SOIR A BRUXELLES à 18h30: Le Congo d’aujourd’hui vu par les artistes

    Vendredi 28
    /05

    - LE JOURNAL à 18h00: reportage "Les Congolais à Bruxelles en 1960"

    - LIGNE DIRECTE à 18h30: Le centenaire du musée de l’Afrique centrale de Tervuren

     

    < Précédent   Suivant >
  • La présence belge : lecture de Cathy Harris

    Ce travail est riche en informations sur des textes encore mal connus dans les milieux africanistes. La lecture poétique insiste sur les particularités de la francophonie belge, dans un contexte colonial sensiblement différent du contexte français. Les analyses concernant la précocité des textes en langues africaines et la proximité de ces langues dans la littérature francophone du Congo belge sont éclairantes. Le chantier mené ici donne l’ampleur de marques coloniales et postcoloniales et de leur démarquage

    Lire la suite

  • Dualité

    « Le Blanc se réserve une place de choix dans la pyramide sociale et jouit en conséquence des avantages qui y sont liés. Le Noir se voit assigné des rôles auxiliaires .Un certain type d’enseignement l’y prépare. L’ensemble de l’espace social se plie à une telle exigence et débouche sur l’instauration d’une implacable séparation entre quartiers blancs et cités noires. La marque de la dualité est partout. Dans la prohibition des mariages mixtes , dans la coexistence de deux systèmes d’enseignements , dans la division du travail, la fixation des salaires, etc. »

    Antoine Tshitungu Kongolo, "Aux pays du Fleuve et des Grands Lacs.Chos et rencontres des cultures", A.M.L., 2000