Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/12/2011

Paul Panda Farnana: retrospective

Paul Panda Farnana

Rétrospective PANDA FARNANA (1888-1930)

Africalia en partenariat avec la Commune d’Ixelles (Willy Decourty, Bourgmestre, Pierre Lardot, échevin des Jumelages et de la Coopération internationale, Yves de Jonghe d’Ardoye, échevin de la Culture et les membres du Collège échevinal d’Ixelles) organisent une rétrospective consacrée à la vie et l’œuvre de Paul PANDA FARNANA (1888-1930), premier Congolais diplômé de l’enseignement supérieur, intellectuel engagé et panafricaniste.

Cette rétrospective se déroulera le 21 décembre 2011 au « Petit Théâtre Mercelis, situé au n° 13 de la rue Mercelis à 1050 Ixelles.

PROGRAMME :
Dès le matin, accès à l’exposition « Visages de Paul panda »

18h00 : inauguration d’une plaque commémorative à l’Athénée Royal d’Ixelles, sis rue de l’Athénée et rue J. Bouillon

19h00 : présentation du film « Paul Panda Farnana, un Congolais qui dérange » par Françoise Levie, Ellen Meirsonne et Anna Van Der Wee

19h10 : projection du film (durée 55 minutes). Le film retrace la vie et l’oeuvre de Panda Farnana grâce à des documents inédits et des scènes d’évocation tournées au Congo

20h00 : débat : « Panda Farnana, un Congolais au carrefour de l’Histoire ».Débat avec Jean Pol Hecq, journaliste; Valérie Kanza, auteur, cinéaste; Françoise Levie, réalisatrice, productrice, auteur; Antoine Tshitungu, historien et modérateur Pierre Lardot

20h30 : verre de l’amitié et visite guidée de l’exposition « Visages de Panda Farnana »

14/12/2011

HAÏTI: Spectacle de théâtre musical

Spectacle de théâtre musical et bilingue: Haïti un tableau vivant

Spectacle bilingue et musical, conçu par Cécile Cotté, d’après Dany Laferrière, Frankétienne, Gary Klang, Antoine Tshitungu Kongolo, Mimi Barthélémy, Jean Metellus, Edwidge Danticat, Jean Genet et les auteurs de « Atelier jeudi soir » dirigé par Lyonel Trouillot.
Traduction : Judith Miller

La pièce réunit un ensemble de textes écrits par des auteurs haïtiens contemporains. Elle raconte l’histoire à la fois grandiose et tragique de ce pays : la seule révolte d’esclaves réussie, la première république noire mais aussi la colonisation, les nombreuses dictatures, et le tremblement de terre de 2010….
Une bande de bouffons venus d’ailleurs prennent la parole. Devins ou farceurs, ils jouent à jouer la société, les thèmes du pouvoir, la religion et tournent le monde en dérision. Ils parodient les humains mais engendrent aussi l’espace de la tragédie. Les bouffons appartiennent à la folie, à cette folie nécessaire pour mieux sauver la vérité.

13:41 Publié dans Autres | Lien permanent | Commentaires (0)