Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/09/2011

Rencontre au Petit Stella : Raymond Ceuppens, un voyage

Raymond Ceuppens défie les approches simplistes ne serait-ce que par la
diversité de ses talents, sa créativité bouillonnante et son nomadisme.Figure
quelque peu atypique de lettres belges, il reçut le Prix Rossel pour "L'été
pourri"; il fut également peintre et sculpteur.

Le 20 septembre 2011 à 20h Antoine Tshitungu donnera au Petit Stella (sise Place Saint Pierre à Etterbeek) une causeraie littéraire sous le titre: "La pauvreté comme muse. U voyage dans l'oeuvre de Raymond Ceuppens".




 


 

Trois expositions concomitantes  lui sont conscrées à Etterbeek où il naquit et
mourut, et qui fut son port d'attache, tout au long d'une existence placée sous
le signe de luttes contre la misère et les injustices, mais aussi vouée à
l'affirmation de la dignité de l'individu, de son indépendance et de sa liberté
face au pouvoir de l'argent.
Le public découvrivra non sans surprises bien d'aspects méconnus du sculpteur,
du peintre et du dessinateur à travers un choix éclectique d'oeuvres.
L'écrivain sera également à l'honneur tout comme le photographe, le
journaliste...bref c'est à un véritable voyage autour du legs d'un créateur
impressionnant que le public est convié.
Le plasticien inclinait à suivre des cheminements singuliers,sous-tendu par une
quête farouche d'indépendance. Dans cette foulée libertaire, il ne répugnait pas
anoblir des matéraux de récupération.
Ses expériences multiples se reflètent dans sa création avec ses pleins et ses
creux.De la peinture à la littérature, un immense frisson de liberté détermine
son parcours.

(Edito d'Antoine Tshitungu Kongolo in Gazet Raymond, édition spéciale).

12:15 Publié dans Belgique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.