Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/06/2010

Une littérature à ancrage multiples

Une littérature à ancrages multiples

Etat des lettres congolaises avec l'écrivain Antoine Tshitungu Kongolo

dans La Libre Culture du 30 juin 2010 p.22

L'Avenir du Congo

L'avenir du Congo: l'analyse de RTL+

Ce mercredi 30 juin 2010, l’émission « RTL+ » a parlé du cinquantenaire de l’indépendance du Congo et plus précisément des forces et des faiblesses de la RDC.

L'avenir du Congo: l'analyse de RTL+

 

Quelles doivent être les priorités du pouvoir en place en termes de développement ? Quels types de rapports la Belgique et la RDC doivent-elles entretenir à l’avenir? Cinquante ans après l’indépendance, la RDC va-t-elle réussir enfin son envol économique ? Quatre ans après les premières élections libres, peut-on vraiment parler d’une démocratie participative?

L’émission, présentée par Benoit Duthoo, s'est penchée sur ce thème en présence de deux spécialistes: Gauthier de Villers, spécialiste de l'Histoire du temps présent de l'Afrique centrale et Antoine Tshitungu Kongolo, écrivain et rédacteur en chef de la Matongazet.

 

11/06/2010

Promenade thématique

Madame ,

Monsieur,

 

Vous êtes convié(e) à une promenade thématique à la découverte des lieux et monuments évoquant l’époque de la domination belge au Congo.

Cette activité ouverte à toutes et à tous sera qui animée par Antoine Tshitungu Kongolo, membre du Collectif Mémoires Coloniales, aura lieu le lundi 14 juin 2010 de 11 h à 15 h.

Les participant(e)s sont attendu(e)s à 11h devant la Maison africaine, 33 rue de l’Alsace-Lorraine.

Cette promenade se déroulera sur trois sites : la Square de Meeûs, l’arcade du Cinquantenaire et le Square Riga à Schaerbeek.

D’un site à l’autre, le déplacement se fera en voiture.

Cette activité s’inscrit dans le droit fil d’autres promenades organisées naguère par le Collectif Mémoires Coloniales qui s’emploie à dénoncer la glorification de l’ère coloniale et de ses acteurs, notamment à travers les monuments.

 

Bruxelles, le 6 juin 2010