Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/12/2009

Indépendances hier et aujourd'hui

Riveneuve continents publiera en mai 2010 un numéro consacré aux indépendances de l'Afrique, ou plutôt "aux écrivains d’Afrique à l’occasion de ce cinquantenaire central et symbolique".

Alain Sancerni, directeur de la publication nous a transmis un appel à contributions avec toutes les précisions sur les termes de références de cette livraison qui se consacrera aux indépendances africaines.Vous y trouverez par ailleurs, l'angle et l'esprit de ce projet qui, nous espérons, pourra accueillir votre contribution.

Les textes (prose, poésie, récits, extraits de pièce de théâtre, essais, BD...) ne doivent dépasser 15 mille signes. La date limite pour leur réception est le 20 mars 2010.

N.B.: Antoine Tshitungu Kongolo est le correspondant à Bruxelles de la revue Riveneuve Continents.

 


RIVENEUVE CONTINENTS N° 11

 

 

INDEPENDANCES HIER ET AUJOURD’HUI

 

 

Il y a une cinquantaine d’années, et cinquante ans précisément pour beaucoup de pays entrés par la suite dans la  « francophonie », la vague des indépendances change le monde et dessine l’Afrique d’aujourd’hui, avec ses Etats cloisonnés aux frontières étranges, ses peuples qui y retrouvent des identités longtemps étouffées ou brouillées, parfois improbables, ou qui s’en forgent d’autres, avec une histoire à refaire dans le tournis d’un monde dressé sur ses blocs et puis qui mondialise à tour de Terre.

 

L’indépendance a des allures multiples, des visages contrastés, convulsive parfois, tragique et arrachée, ou plus tranquille, prudente et comme résignée. Longtemps préparée, elle s’exécute en peu d’années, sauf quelques exceptions qui la repoussent d’une génération. Les intellectuels, les écrivains, les artistes sont nombreux à l’annoncer et à la formuler, sous les formes que leur permet leur créativité : le rêve, la fiction, la mobilisation politique ou la lutte, la poésie, le théâtre, le roman, le pamphlet, le discours ou la recherche universitaire. Ils en sont, avant l’heure, parmi les premiers acteurs, et sont encore de la répétition générale : les Congrès de Paris et de Rome, à la fin des années cinquante, le rappellent. A l’aube du premier jour, leur vapeur se dissipe et ils s’éloignent plutôt des nouveaux pouvoirs en place - dans une distance qui sous le nom d’exil peut être géographique : ils restent cependant les témoins les plus présents, les plus critiques et parfois les plus encombrants des histoires qui, vite, viennent se glisser sous l’Histoire.   

 

Le N° 11 de Riveneuve Continents est consacré aux indépendances de l’Afrique : ou plutôt aux écrivains d’Afrique à l’occasion de ce cinquantenaire central et symbolique. L’histoire des Etats recouvre des vies singulières, des parcours personnels, des expériences, des regards de tous les jours que la littérature ou la création artistiques seules sont capables de restituer dans leur épaisseur matérielle et leur tissu microscopique, leur conscience vive et leur modification permanente. Nous ne referons pas l’histoire de l’Afrique et de ces 50 ans : nous la traverserons et l’interrogerons en passant. Nous proposons que les écrivains, les intellectuels et les artistes, sous la figure emblématique des indépendances, de leurs indépendances, nous fassent part, sous les traits qu’ils imagineront ou qu’ils décideront, de leur vécu, de leur imaginaire, de leur interprétation et de leurs analyses aussi, s’ils le veulent, depuis les premiers jours jusqu’aux nôtres aujourd’hui. 

 

Le n° rassemblera et présentera ces textes, avec aussi quelques images. Il comprendra un certain nombre de fragments d’analyse, de façon à planter ces textes dans un contexte qui les éclaire et les consolide : ce seront des études ciblées sur des points et des moments forts, des personnalités ou des questions essentielles, tant ces indépendances furent diverses et le demeurent dans leur devenir, et tant elles méritent au cas par cas une élucidation particulière.

 

 

Alain Sancerni

Directeur de Publication

 

Le textes ne doivent dépasser 15 mille signes (5 pages A4) et la date-limite pour le bouclage de ce numéro est le 20 mars. Je vous remercie de nous tenir au courant.

Très cordialement,

Luciana Uchôa
Riveneuve continents
Secrétaire de rédaction
06 70 10 76 93

Les commentaires sont fermés.