Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/04/2009

Toponymes

« La dimension spatiale égrène à sa manière les traces de conquêtes au niveau des noms dont les Européens affublent les différents lieux qu’ils imprègnent de leur présence , notamment les villes. L’essaimage des toponymes d’inspiration européenne dit avant tout la gloire des conquérants et de leurs comparses : Stanleyville, Léopoldville, Coquilathville, Banningville, etc. Autant de renvois à des figures tutélaires, autant de jalons dans le quadrillage de l’espace congolais. Leur litanie se prête de bonne grâce à la monotonie. »

Antoine Tshitungu Kongolo, Aux pays du fleuve et des grands Lacs, AML, 2000

Commentaires

Il n'y avait rien à Léopoldville, Stanleyville, Costermansville, etc... Les explorateurs blancs arrivent et décident de se reposer à cet endroit et pensent que cet endroit serait bon pour y édifier un comptoir. Il faut donner un nom à cet endroit. Le chef de l'exploration est tout fier d'y donner son nom. Les flatteurs ou les malins donnent le nom de leurs financiers.
Plus d'un siècle plus tard, un intellectuel congolais (arrière-arrière-arrière petit fils d'un villageois de ces mêmes lieux) vient nous déclarer que : "L’essaimage des toponymes d’inspiration européenne dit avant tout la gloire des conquérants et de leurs comparses"
Et alors ?
Les intellectuels africains seraient mieux inspirés de réfléchir à ce qui se passe maintenant dans leurs pays respectifs.

Écrit par : Matebe l'Africain | 16/04/2009

Les commentaires sont fermés.