Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/03/2009

La présence belge

La présence belge dans les lettres congolaises.

Modèles culturels et littéraires

 

 

Cet ouvrage qui vient de paraître aux éditions L’Harmattan dans la collection « Etudes africaines », une véritable somme sur l’ère coloniale et son impact sur les Congolais d’hier et d’aujourd’hui, en amont comme en aval.

La problématique des modèles auxquels les Congolais ont été soumis est abordée avec érudition et soumise à une analyse implacable dont la fécondité est le gage même pour une ré-fondation culturelle dont l’avènement ne saurait être éludé. Le chantier mené par Antoine Tshitungu Kongolo donne l’ampleur de marques coloniales et postcoloniales et de leur démarquage.

Mimétismes, greffes, résistances et impertinences, autant des phénomènes examinés à la loupe, à travers un siècle et davantage de production textuelle.

Outre une analyse minutieuse des fondements idéologiques de la colonisation, l’auteur aborde la question de moules de pensée, de leur transfert de la sphère belge à la sphère congolaise, et de transgressions éventuelles que les Congolais leur impriment.

La démarche s’enrichit d’une comparaison, inédite à ce jour, entre méthodes coloniales britanniques, françaises, portugaises et belges. Cette approche est une contribution précieuse au colonialisme comparé qui a du mal à se mettre en place en raison précisément des lourdeurs idéologiques héritées des empires coloniaux qui ont un impact sur les relations des anciens pays colonisateurs et les pays africains devenus indépendants.

Cet héritage colonial avec ses mirages est tout aussi prégnant dans le champ délicat des relations entre pays africains.

L’auteur nous invite à revisiter les sources de malentendus récurrents et profonds entre l’Europe et l’Afrique dont malheureusement l’impact dans le champ de la coopération tend à être minimisé, du moins du point de vue des anciens pays colonisateurs.

Les regards différenciés sur la coopération d’aujourd’hui entre le continent noir et ses anciens tuteurs sont en effet instructifs quant aux lectures contrastées dont les uns et les autres font des réalités africaines, il en est de même de solutions préconisées qui sont loin d’être consensuelles.

 

Prix de l’ouvrage : 39,50 € en librairie ; 35 € chez l’auteur. Contact : 0484987760


 

 

 

 


 

Vient de paraître :

 

 

atk_presencebel_cvrt_01.jpg

 

 

 

 

 

Antoine Tshitungu Kongolo

 

Titulaire de plusieurs prix littéraires internationaux, Antoine Tshitungu Kongolo est né à Lubumbashi, le 5 novembre 1957.Figure majeure de la vie littéraire et culturelle dans sa ville natale, il a présidé aux destinées de la "Cellule Littéraire de Lubumbashi", initiatrice des "Journées Littéraires du Shaba", moteur de renouveau dans le domaine littéraire, au niveau de la province cuprifère et au-delà. Il oeuvra notamment à la promotion des lettres belges dans le cadre d'un partenariat avec le Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa et les Archives et Musée de la Littérature (Bruxelles).

Licencié ès lettres de l'Université de Lubumbashi, il a mené de front une carrière d’enseignant, de journaliste et de chercheur.

Ancien membre de la "Cellule Fin de Siècle" du Ministère de la Communauté française de Belgique, ancien chercheur associé aux A.M.L.(Archives et Musée de la Littérature), il a oeuvré par ailleurs au sein de l'enseignement communal de Saint-Josse-Ten-Noode.

Docteur de l'Université de Lille 3, il a consacré sa thèse aux pionniers de la littérature congolaise (Mention Très Honorable avec les félicitations du jury). Spécialiste des littératures francophones et comparatiste, ses nombreuses publications se conjuguent de plus en plus avec les exigences de l'interdisciplinarité. Son ouvrage "Aux pays du fleuve et des grands lacs. Chocs et rencontres des cultures (de 1885 à nos jours)" est une véritable somme, indispensable pour comprendre les littératures du Congo, du Rwanda et du Burundi ainsi que les filons belges inspirés de l'Afrique centrale.

Il a animé des ateliers d'écriture à La maison du Livre, à Bruxelles, à Louvain-La-Neuve, à Conakry (Guinée), et à Kinshasa. A l’Université Libre de Belgique, il a animé un séminaire sur les enjeux de l’histoire et de la mémoire africaine dans le contexte de la mondialisation, en 2007. Il se consacre également, à la demande de nombreuses associations, à l'organisation et à l'animation d'ateliers sur la mémoire et l'histoire du continent africain.

Il est entrain d’achever une biographie consacrée à Paul Panda Farnana, volontaire de la Grande guerre (1914-1918), fondateur de l’Union congolaise, une grande figure du panthéon intellectuel congolais.

Il anime les Jeudis Littéraires, qui visent à la promotion des écrivains du Sud et d’ailleurs, dont le label s’est d’ores et déjà imposé dans le paysage culturel bruxellois et international.

Bibliographie sélective

 

I. Ouvrages

« Kimpalanda ou Le lac sulfurique », nouvelles, Editions Mabiki, Bruxelles, 2007.
 « Poète, ton silence est crime. Panorama de la poésie congolaise de langue française (Congo-Kinshasa ) », anthologie, 2003, L'Harmattan, Paris.

Belgian Memories (edited by Catherine Labio), 2002,Yale French Studies number 102, New Haven.

 « Aux Pays du Fleuve et des Grands Lacs. Chocs et rencontres des cultures, de 1885 à nos jours.Tome 1 », essai, anthologie,  Bruxelles,2001,  A.M.L., Bruxelles.
Tanganyika blues, 1997, poésie,  L'Harmattan, Paris.

« Fleurs dans la boue », Médiaspaul, Kinshasa, roman (prix "Afrique-Editions) 1995.
Le sacrifice, 1994, nouvelle, in "L"Année nouvelle", Le recueil"ouvrage collectif, Les Epéronniers, Bruxelles.

 « Les dits de la nuit, 1994, Labor, Bruxelles, anthologie de contes et légendes de l'Afrique centrale » (en collaboration avec Véronique Jago-Antoine), 1994.

« Mon pays absent », Editions Emile Van Balberghe, Bruxelles, poésie, 1991.

« Interdit aux pauvres », Echo des écrivains zaïrois, Lubumbashi, nouvelles (Prix Nemis) 1988.

II. Quelques articles récents

« L’Aventure des écrivains congolais » in Revue Nouvelle, n°5-6 Mai-Juin 2008

« Littérature congolaise. De pionniers à l’essor actuel » in  Le Carnet et les Instants, mars 2008, du 1er au 31 mars 2008

III. Sonographie

« Le Sacrifice », nouvelle, adaptation radiophonique de Maurice Boyikasse Bua Fuomo, enregistrée et diffusée par la RTBF  (Radio Fiction) en 2004, et primée par Radio France Internationale.

IV. Filmographie

Travaille à la réalisation d’un film sur Paul Panda Farnana, le panafricaniste et nationaliste congolais.

Participation à plusieurs projets cinématographiques.

V. Websites

Conception et réalisation du site dédié www.paulpanda.org

VI. Encyclopédie en ligne

Prépare le lancement du « Dictionnaire universel du Congo » en partenariat avec plusieurs scientifiques, artistes et enseignants.

 

 

Les commentaires sont fermés.