Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/05/2008

Hommage à Aimé Césaire

Sous l’égide de l’association sans but lucratif Le Carrefour
& Le Conseil des Communautés Africaines en Europe et en Belgique (CCAEB)

Une soirée d’hommage à Aimé Césaire, véritable phare du monde noir, se tiendra le 15 mai 2008, à l’Espace Matonge, sis 78 chaussée de Wavre à 1050 Bruxelles, à partir de 19 heures.
Ouverte à tous ceux qui connaissent peu ou prou l’homme et son œuvre, cette soirée sera dédiée aux témoignages, à la lecture des poèmes de Césaire, aux multiples aspects d’un homme et d’une œuvre parmi les imposantes du vingtième siècle.

Le père de la négritude, l’auteur du mémorable « Discours sur le colonialisme », le chantre de l’Afrique et de la cause des opprimés recevra l’hommage des générations successives que sa parole et sa pensée ont modelées.
Porte-parole des opprimés, « bouche des malheurs qui n’ont point de bouche», chantre de la liberté, mémoire immense et unique du monde noir, homme du refus des compromissions,Aimé Césaire s’est illustré par des combats épiques contre la doxa coloniale, la politique de l’assimilation, les tenants de la loi sur les bienfaits de la colonisation, le racisme sous toutes ses formes, etc.

Cette soirée d’hommage à Aimé Césaire s’articulera autour des thématiques suivantes:
visages multiples d’Aimé Césaire, la négritude et ses alentours ,la mémoire nègre, Césaire et le panthéon nègre, « Le Discours sur le colonialisme », une saison au Congo ou Lumumba et l’indépendance du Congo, lire et enseigner Césaire, l’homme politique, Césaire et l’Afrique, les leçons d’une vie.

Lecture de textes par : Donatien Bakomba( comédien, directeur honoraire de l’ Institut National des Arts de Kinshasa), et Maximilien Antagana ( comédien et poète).
Modérateur : Antoine Tshitungu Kongolo
Co-organisation : Le Carrefour asbl et le CCAEB.
Pour tout contact : Antoine Tshitungu Kongolo (02 611 84 31) & H. Madinda (02 502 44 90)
Courriels : panat4000@yahoo.fr, citeafricaine@hotmail.com

Les commentaires sont fermés.